Conseils d’écriture

5 questions à Eric Faye, par Sophie Adriansen

Lecture, écriture, inspiration, style, journée type… comment travaillent les écrivains ? Les témoignages d’auteurs recueillis par Sophie seront une mine de conseils d’écriture et de conseils de lecture pour la communauté de jeunes écrivains qui se pose des questions telles que « Comment écrire un livre ? » « Comment être publié ? » « Comment trouver l’inspiration ? » « Comment travailler son écriture ?… »

Né en 1963, Eric Faye, journaliste à l’agence de presse Reuters, est l’auteur de plus de vingt livres en une vingtaine d’années. En 2010, son roman Nagasaki, a reçu le Grand Prix du Roman de l’Académie française.

VOUS et l’écriture ? 

J’écris de préférence le matin, et rarement plus de deux heures par jour. Je me suis aperçu aussi, sans que ce soit une règle, que j’écrivais beaucoup pendant l’été, sans savoir à quoi cela tient. Mais j’écris tout au long de l’année, très régulièrement.

J’essaie d’avoir chaque jour, même en voyage, un moment pour l’écriture, ce doit être devenu une sorte d’accoutumance.

J’aime écrire dans les cafés, si possible pas trop lumineux, et sur de vieux cahiers en papier qu’on appelle maintenant recyclé. J’écris donc à la main, avant de taper le soir, à l’ordinateur, ce que j’ai griffonné le matin. Et j’imprime et corrige à la main, puis reporte les corrections sur l’ordinateur et réimprime, ainsi de suite jusqu’à ce que le ras-le-bol, ou le sentiment d’avoir atteint quelque chose de correct, s’installent …

VOUS et la lecture ?

Je crois être un assez grand lecteur, de l’ordre de six à dix livres par mois, à peu près, selon le volume de ces livres.

Je n’ai pas de période de prédilection, je peux aimer autant une tragédie d’Euripide qu’un roman du XXIe siècle, pourvu que l’un et l’autre me prennent, me surprennent.

Je n’achète pas de livres d’occasion, mais il m’arrive d’aller en emprunter en bibliothèque. S’ils me plaisent, j’éprouve ensuite l’envie de les acheter. Acheter un livre est un plaisir; ensuite, il peut s’écouler des semaines, des mois avant que je le lise. C’est une affaire d’état d’esprit…

Si je prête mes livres ? Le moins souvent possible, parce que l’homo sapiens du XXIe siècle ne rend plus les livres !…

Si je les corne ? Non, j’ai des marque-pages, mais oui, il m’arrive de glisser quelques annotations, ou de signaler d’un trait dans la marge un passage qui m’a particulièrement plu, afin de le retrouver facilement, plus tard…

Si je crois à l’avenir du livre électronique ? Oui, d’une certaine façon. Je ne sais pas s’il sera hégémonique, je crois à sa cohabitation avec le livre en papier, dont je n’arrive pas à imaginer la disparition totale… Mais peut-être est-ce une affaire de génération et suis-je attaché à la matérialisation des biens culturels, que ce soit un livre, un DVD ou un album de musique. L’important, au fond, est que l’habitude de lire de la bonne littérature perdure, et là, je suis plus pessimiste !

VOUS et les livres ?  Internet ?

Découvrez la suite de l`interview sur le blog de SophieLit.

 

*Sophie Adriansen est l’auteur de plusieurs ouvrages en littérature générale et en littérature jeunesse, notamment « Je vous emmène au bout de la ligne » (Max Milo), « Trois années avec la SLA » (Editions de l`Officine), « Un meeting » (StoryLab), « J’ai passé l’âge de la colo ! » (Editions Volpilière), « Louis de Funès – Regardez-moi là, vous ! » (Editions Premium), « Quand nous serons frère et sœur » (Editions Myriapode). Ses nouvelles ont été publiées en recueils et dans différentes revues. Plus d`infos sur son site : www.sophieadriansen.fr Elle participe à des jurys littéraires et tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit

L'Auteur

Sophie Adriansen

Sophie Adriansen est l’auteur d'une quinzaine d'ouvrages en littérature générale et jeunesse ainsi qu'en non-fiction. Elle a signé deux biographies, cosigné des témoignages et été formée à l’écriture de scénario à la Fémis. Elle tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit. Derniers ouvrages parus : Max et les poissons (Nathan, 2015) et Naître et grandir en musique (Télémaque, 2016) http://www.sophieadriansen.fr

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *