Conseils d’écriture

5 questions à Hugo Boris, par Sophie Adriansen

Lecture, écriture, inspiration, style, journée type… comment travaillent les écrivains ? Les témoignages d’auteurs recueillis par Sophie seront une mine de conseils d’écriture et de conseils de lecture pour la communauté de jeunes écrivains qui se pose des questions telles que « Comment écrire un livre ? » « Comment être publié ? » « Comment trouver l’inspiration ? » « Comment travailler son écriture ?… »

 

Né à Paris en 1979, Hugo Boris a fait des études de sciences politiques puis de cinéma (il a réalisé une dizaine de films courts). Il travaille à l’EICAR – The International Film School of Paris, où il coordonne la pédagogie du Département international.

Il a publié trois romans, tous chez Belfond : Le Baiser dans la nuque (2005), La Délégation norvégienne (2007) et Je n’ai pas dansé depuis longtemps, paru en 2010.

VOUS ET l’écriture ?

Je remets le texte sur le métier un millier de fois. Je le fais relire presque tout autant. On ressent à l’égard du roman, lorsqu’il est publié, un sentiment de paternité : vous le regardez, il est beau, il pèse 314 grammes, vous doutez presque qu’il est de vous. Mais avant, lorsque vous l’écrivez, c’est une maternité.

J’ai toujours été énervé par ces écrivains qui disaient : « J’ai écrit ce roman avec mes tripes ». Mais c’est vrai ! Vous souffrez, vous dormez mal, vous y pensez tout le temps. Il m’est arrivé souvent de modifier des tournures de phrases à des moments les plus inattendus, la nuit dans un demi-sommeil, ou serré dans une rame de métro… Une femme enceinte n’a pas que le ventre d’accaparé. Ce serait commode. Non, regardez ses joues, ses fesses, ses paupières gonflées, son regard brillant, ses jambes, ses reins cambrés, sa peau, sa poitrine : son ventre proéminent, c’est l’arbre qui cache la forêt.

Écrire occupe l’esprit nuitamment, réveille les rancunes, les peurs oubliées, tyrannise le sommeil, la digestion et l’amour. Écrire ou mettre au monde, c’est encore une histoire de corps.

VOUS et la lecture ? Vos livres ? Internet ? Vos projets ? … Découvrez la suite de l`interview sur le blog de SophieLit

*Sophie Adriansen est écrivain (« Je vous emmène au bout de la ligne » http://www.auboutdelaligne.fr/, Editions Max Milo 2010, « Santé ! » dans Six façons de le dire, Editions du Moteur 2011, « Trois années avec la SLA », Editions de l`Officine 2012, et des nouvelles parues dans les revues littéraires Dissonances, Pr’Ose et Bordel). Plus d`infos sur son site : http://www.sophieadriansen.fr Elle participe à des jurys littéraires et tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit (http://actualitte.com/blog/sophielit/).

 

L'Auteur

Sophie Adriansen

Sophie Adriansen est l’auteur d'une quinzaine d'ouvrages en littérature générale et jeunesse ainsi qu'en non-fiction. Elle a signé deux biographies, cosigné des témoignages et été formée à l’écriture de scénario à la Fémis. Elle tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit. Derniers ouvrages parus : Max et les poissons (Nathan, 2015) et Naître et grandir en musique (Télémaque, 2016) http://www.sophieadriansen.fr

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *