Conseils d’écriture

5 questions à Léonora Miano, par Sophie Adriansen

Née en 1973 à Douala au Cameroun, Léonora Miano réside en France depuis 1991. Elle est l’auteur de 5 romans : « L’intérieur de la nuit », « Contours du jour qui vient » (Prix Goncourt des Lycéens 2006), « Les aubes écarlates », « Tels des astres éteints ».

Le dernier en date, Blues pour Elise, est le début d’une série sous-titrée « Séquences afropéennes ».

http://www.leonoramiano.com/

VOUS ET L’ECRITURE ?

Mon rythme d’écriture n’est pas une histoire de moment de la journée ou de période de l’année… Quand un roman est entamé, il faut le terminer. Autrement, on n’est disponible pour rien d’autre. Il me semble.

Mon support ? Clavier quand je suis chez moi, cahier en voyage. Ce que je préfère, tout de même, c’est travailler chez moi. Je ne suis pas très productive en voyage.

J’écris dans la solitude, mais toujours en musique. Ce n’est pas une manie à mon sens. Le mot manie n’est pas très positif. Or, la musique, c’est beau.

Je ne comprends pas la question concernant l’influence.

Je ne crois pas que mes lectures influencent ma manière d’écrire. A moins de « copier », on ne s’aperçoit pas toujours de l’influence des livres qu’on a lus. Surtout si on a beaucoup lu.

La musique, en revanche, m’influence beaucoup.

Comme beaucoup d’auteurs, j’ai écrit longtemps avec le sentiment, en me relisant, que quelque chose d’essentiel manquait à mes textes. Quelque chose qui me permette, non pas seulement de raconter des histoires singulières, mais de développer une esthétique particulière.

C’est un cours d’improvisation en jazz vocal qui a résolu le problème. Je ne suis pas devenue une grande improvisatrice, loin de là, et je n’ai fait que souffrir dans cette classe, mon niveau en théorie musicale étant nul à l’époque.

Pourtant, ce que j’y ai appris (et que je continue à comprendre des années plus tard) a totalement débloqué mon écriture. L’enseignement du professeur, Mme Michelle Hendricks, sa manière de nous faire entrer dans la musique et, surtout, d’accorder de l’intérêt à nos individualités, tout cela m’a ouvert les portes de moi-même.

Il m’a fallu du temps pour atteindre ce moment. J’avais trente ans, cette année-là. J’ai toujours écrit des chansons, ressenti la musique, mais j’ai un peu commencé à la voir au sein de cette classe de chant jazz. Même si j’imagine que cela ne signifie rien pour la plupart des gens, voir la musique.

Depuis, j’apprends à la comprendre de mieux en mieux, sans qu’il s’agisse forcément de connaissances techniques.

La structuration de mes textes doit toujours quelque chose à la musique. J’écris en musique, en écoutant de la musique. Et je suis à la recherche d’un rythme, d’une cadence, d’un souffle musical. Les personnages ont un phrasé, un son. Il m’est arrivé de les percevoir comme des instruments de musique. C’est le cas dans « Les aubes écarlates », par exemple.

Je pourrais écrire une page là-dessus… Ce que je dirai pour conclure, c’est que je pense à Michelle Hendricks tous les jours. Encore aujourd’hui.

VOUS et la lecture ? Les livres ? Internet ? Vos projets ? … Découvrez la suite de l`interview sur le blog de SophieLit

 

*Sophie Adriansen est écrivain (« Je vous emmène au bout de la ligne » http://www.auboutdelaligne.fr/, Editions Max Milo 2010, « Santé ! » dans Six façons de le dire, Editions du Moteur 2011, « Trois années avec la SLA », Editions de l`Officine 2012, et des nouvelles parues dans les revues littéraires Dissonances, Pr’Ose et Bordel). Plus d`infos sur son site : http://www.sophieadriansen.fr Elle participe à des jurys littéraires et tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit (http://actualitte.com/blog/sophielit/)

L'Auteur

Sophie Adriansen

Sophie Adriansen est l’auteur d'une quinzaine d'ouvrages en littérature générale et jeunesse ainsi qu'en non-fiction. Elle a signé deux biographies, cosigné des témoignages et été formée à l’écriture de scénario à la Fémis. Elle tient depuis 2009 le blog de lecture Sophielit. Derniers ouvrages parus : Max et les poissons (Nathan, 2015) et Naître et grandir en musique (Télémaque, 2016) http://www.sophieadriansen.fr

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *