Coulisses de l’édition

Annelise Corbrion reçoit le Prix Nouveau Talent 2012 pour son premier roman La mémoire des autres

Ce matin, le Prix Nouveau Talent Fondation Bouygues Telecom – Metro a été remis à Annelise Corbrion, au Café littéraire Les éditeurs (Paris), pour son premier roman, La mémoire des autres. Un récit qui mêle fantastique et registre policier avec une touche de romantisme, dans une quête de vérité qui plonge le lecteur dans l’univers des souvenirs.

Annelise Corbrion aux côtés de Pierre Marfaing, président de la Fondation Bouygues Telecom.

Récompense pour l’auteur : la publication de La mémoire des autres aux éditions Calmann-Lévy, partenaire du concours, à la fois en librairie et au format e-book. Annelise Corbrion a également reçu une dotation de 10 000 euros de la part de la Fondation Bouygues Telecom pour la soutenir dans ses futurs projets d’écriture.

 

Première signature pour la nouvelle lauréate

Pour cette cinquième édition du Prix Nouveau Talent*, les écrivains en herbe devaient intégrer à la trame narrative les manières de communiquer liées aux nouvelles technologies. « Le fait d’avoir un thème imposé recadrait un peu mon imagination débordante », précise Annelise Corbrion. « J’ai choisi de mêler les nouvelles technologies au côté désuet de vieilles photos souvenirs, c’était intéressant de montrer ce contraste. »

Son roman s’est distingué parmi 77 manuscrits reçus par la Fondation. Le jury, composé de collaborateurs Bouygues Telecom et de représentants des partenaires, était présidé par Bruno Tessarech. Pour Violaine Picon, collaboratrice Bouygues Telecom, « Participer à une telle expérience, c’est avoir l’honneur d’être lecteur de manuscrits qui n’ont jusque-là pas été confrontés au regard extérieur et faire partie d’un jury qui porte une œuvre de l’ombre vers la lumière !». Cette année, il était ouvert aux clients de Bouygues Telecom et aux lecteurs Metro désireux de participer à la sélection d’une œuvre littéraire. C’est le cas d’Amélie Lesne : « le débat (parfois animé !) autour du choix du lauréat a été très enrichissant car il m’a montré à quel point un livre touche de diverses façons tous ses lecteurs, et comme des détails peuvent faire écho en chacun.» 

L’auteur

Annelise Corbrion, âgée de 27 ans, vit dans le département de la Loire. D’abord journaliste, elle a aujourd’hui ouvert son agence de communication spécialisée dans l’immobilier, et enseigne parallèlement en BTS Communication des entreprises.

« Passionnée de bouquins depuis toute petite, je suis une boulimique de littérature. J’ai toujours eu plein d’histoires en tête mais je n’ai jamais trouvé le courage d’écrire », explique-t-elle. « Ce récit est ma première tentative dans l’écriture. »

Les mobinautes peuvent découvrir l’univers de l’auteur grâce à l’appli pour smartphone « Nouveaux talents » de StoryLab qui contient une biographie, une interview, des extraits du roman…

Ecoutez Annelise Corbrion présenter son roman et parler de son expérience 

Et si comme Annelise Corbrion, vous rêvez de publier votre premier roman, l’appel à manuscrits est lancé pour le Prix du Nouveau Talent 2013 !  Les auteurs en herbe ont jusqu’au 30 septembre 2012 pour remettre leurs manuscrits. Cette année, le sujet est élargi aux modes de communication passés, modernes ou à venir, qui devront jouer un rôle central dans la trame narrative.

 

* Depuis sa création, le Prix Nouveau Talent a récompensé 1tox de Coline Lemeunier (2008), L’avant-dernière chance de Caroline Vermalle (2009), Idylles, mensonges et compagnie de Agnès Niedercorn (2010) et L’inconnue de Philippe Nonie (2011).

L'Auteur

Dorothée Corbier

Déléguée générale adjointe de la Fondation Bouygues Telecom, j'anime avec Céline le programme Nouveaux Talents.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

3 Commentaires

  1. Merci à tous pour vos commentaires ! cela me fait énormément plaisir d’avoir des retours de ce livre (autres que mes proches !!).
    Quant à une possible suite… qui sait ? Emma a encore beaucoup d’aventures à vivre !


  2. Un très bon premier roman qui se lit avec plaisir. Bravo à Annelise et on attend le prochain avec impatience.