Coulisses de l’édition

La Minute de la SGDL : le service social de la Société des Gens de Lettres

Pour apporter aux auteurs et à la communauté des jeunes écrivains toute l’information et le soutien dont ils peuvent avoir besoin, la Société des Gens de Lettres a créé en partenariat avec WebTV Culture, « la minute de la SGDL ».  Interviewée par le journaliste Philippe Chauveau, Valérie Hardé, assistante sociale, développe une thématique liée aux activités du droit d’auteur et du monde littéraire.

Minute de la SGDL_VHardé0

Avant de présenter le service social de la SGDL d’aujourd’hui, j’aimerais faire un petit historique et le replacer dans son contexte. (voir aussi notre entretien avec Cristina Campodonico, responsable communication de la SGDL)

La Société des Gens de Lettres est une association créée en 1838 par des écrivains tels que Hugo, Sand, Balzac… pour défendre les droits moraux et patrimoniaux de ses membres. Elle est alors une société de perception des droits d’auteur. Lors de la répartition une commission est retenue. Elle sert alors à financer des consultations médicales, des pensions de retraite et un secours aux écrivains en difficulté. La mission sociale qui est une des missions de la SGDL est née et ne cessera d’évoluer en fonction des droits acquis par les écrivains.

Pour rappel, sous l’impulsion de la SGDL notamment, l’AGESSA est créée en 1978, elle assure une couverture sociale aux auteurs et en 2004, la caisse de retraite complémentaire IRCEC devient accessible aux auteurs de l’écrit.

 

Quelles sont alors les missions actuelles du service social ?

Le service social se consacre alors à une action d’information, d’amélioration du statut social et d’aide financière aux auteurs en difficulté sur des fonds spécialement dédiés.

Qu’est ce que ce fonds ?

En effet, le fonds d’aide social dédié aux auteurs est toujours existant. Il n’est plus financé de la même façon puisque la SGDL n’est plus une société de perception. Il est désormais abondé par des legs d’auteurs et par le CNL. Les auteurs ayant publiés au moins un ouvrage à compte d’éditeur peuvent solliciter la Commission mixte des aides. Ce fonds aide une cinquante d’auteurs de l’écrit par an.

Y-a-il des actions menées au niveau médical ?

Depuis toujours, la santé de l’auteur a été au cœur des préoccupations de la SGDL ainsi propose-t-elle à ses membres deux mutuelles dans le but de répondre aux besoins de santé les plus larges.

Nous sommes actuellement en train de mettre en place avec la mutuelle Audiens des bilans de santé axés sur la prise en compte des spécificités des auteurs.

Et enfin, en qualité d’assistante sociale, j’exerce une mission d’information et de conseils. Je suis soumise au secret professionnel et je coordonne mon intervention avec toutes les administrations dont dépendent les auteurs (AGESSA, IRCEC mais aussi la CAF, la CNAV…).

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter le service social
Valérie Hardé
01.53.10.12.14
social@sgdl.org

© Sgdl 2013 – Texte de la « La Minute de la SGDL » sur Web TV Culture – Mag Février 2013

 

L'Auteur

Dorothée Corbier

Déléguée générale adjointe de la Fondation Bouygues Telecom, j'anime avec Céline le programme Nouveaux Talents.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *