A la une

Charleston, une nouvelle maison d’édition qui swingue !

Grâce à Sophie Adriansen, la blogueuse SophieLit, nous avons récemment fait la connaissance de Karine Bailly de Robien et Sandrine Paccher : la première est la responsable fiction des Editions Charleston, toute jeune maison qui a sorti son premier roman en janvier, la seconde est responsable des partenariats de la maison mère, les éditions LEDUC.S

 

 

Depuis 10 ans, les éditions LEDUC.S proposent des ouvrages pratiques pour « aider à mieux vivre » : épanouissement professionnel, bien-être, forme et santé…Elles ont eu envie de se lancer dans la fiction en créant cette année les éditions Charleston.

Portée par Karine, éditrice férue de littérature étrangère et notamment anglo-saxonne, la ligne éditoriale est simple : Charleston publie des romans qui font du bien au moral. Aux Etats-Unis, on les appelle des « feel good books » ! On comprend alors que le nom ne tombe pas du ciel puisque le Charleston, c’est LA danse des années folles, symbole d’insouciance et de joie. Des livres qui donnent la pêche donc mais aussi, et surtout, qui racontent de belles histoires de femmes. Romans d’aventure ou historiques, romance ou comédies romantiques,… ils ont tous en commun de mettre en scène des héroïnes, des femmes de caractère.

Le premier roman des éditions Charleston, Les Roses de Somerset de Leila Meacham, est paru le 18 janvier dernier. Une saga familiale, une histoire d’amour et de sacrifice à la Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell qui devrait vous transporter (pour ma part, je n’arrive pas à le lâcher depuis 48h !). Le deuxième sort aujourd’hui : La femme qui décida de passer une année au lit est une comédie satirique made in UK, de Sue Townsend, « l’une des romancières les plus drôles de notre époque » d’après The Times.

Vous l’aurez compris, avec un roman par mois, les éditions Charleston misent avant tout sur la qualité. Karine Bailly confirme : « on recherche des pépites, des romans de grands auteurs qui sont des succès à l’étranger mais qui n’ont pas encore été repérés en France ». A côté de ce travail de prospection, la maison accorde une grande importance aux traducteurs littéraires qui, dans l’ombre, proposent une œuvre de création dans le respect du texte original.

Les Editions Charleston, c’est aussi le choix d’une communication 2.0

Un site façon blog, une page facebook, un compte twitter, des animations concours,… les éditions Charleston rassemble déjà une petite communauté virtuelle de fans et lecteurs, emballée par ce programme prometteur. Et tous ont l’opportunité de se retrouver une fois par mois à Paris pour… danser le Charleston ! Les cours sont gratuits, ouverts à tous et on s’est promis d’y aller nous aussi !

Autre originalité de la maison, les lectrices Charleston !

L’équipe de Karine Bailly de Robien a choisi de recruter chaque année 10 passionnées de littérature, sélectionnées pour leurs goûts éclectiques et leur maîtrise des outils 2.0. Durant une année, elles l’accompagneront à chaque étape, de l’acquisition au lancement d’un livre. Leur rôle ? Partager leur avis en avant-première sur les textes, les couvertures, les titres des romans à paraître, communiquer avec les auteurs, rendre compte de leur aventure… et donc pénétrer les coulisses de la maison d’édition. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’appel à candidatures pour faire partie des lectrices 2014.

Et les éditions Charleston prépare déjà 2014 avec un appel à textes !

Leur objectif : lancer l’an prochain des romans français dans l’esprit de la maison, c’est-à-dire des textes d’auteurs français qui racontent de belles histoires de femmes qui font du bien. Karine Bailly précise : « Aux éditions Charleston, même si l’intrigue peut être difficile, nous aimons les histoires qui se terminent bien. Ce sont les seuls impératifs ! »

Amis écrivains, à vos plumes…Get into the swing !

 

A noter que les éditions Charleston seront présentes au Salon du Livre de Paris (22-25 mars 2013) sur le stand des éditions LEDUC.S 

L'Auteur

Dorothée Corbier

Déléguée générale adjointe de la Fondation Bouygues Telecom, j'anime avec Céline le programme Nouveaux Talents.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *