A la une

Caroline Vermalle dévoile quelques-uns des secrets d’écriture de ses nouvelles

Début 2012, Caroline Vermalle, qui avait remporté en 2009 le Prix Nouveau Talent avec son premier roman L’avant-dernière chance, a publié deux nouvelles dans le recueil « Nouvelles Contemporaines, Regards sur le monde », édité par Le Livre de Poche Jeunesse, aux côtés de Delphine de Vigan et Timothée de Fombelle.

La fille du déménageur et Le dernier tour vont aussi paraître dans un recueil qui inaugurera la collection « BlackMoon Nouvelle » en mai prochain.

Comme beaucoup d’auteurs, Caroline Vermalle est confrontée à de nombreuses questions de la part des lecteurs : « Quand vous écrivez, où trouvez-vous ces idées ? L’histoire est-elle autobiographique ? Pourquoi avez-vous choisi de parler de ce sujet ? Comment vous est venu ce personnage ?« …

Elle a donc décidé de révéler les petits secrets d’écriture de ces deux histoires et de parler de son inspiration, en vidéo.

LA FILLE DU DEMENAGEUR : pourquoi… un déménageur ?

LE DERNIER TOUR : d’où est venue l’inspiration ?

LA FILLE DU DEMENAGEUR – LE DERNIER TOUR : pourquoi le voyage ?

LE DERNIER TOUR : pourquoi le manège ?

Retrouvez Caroline Vermalle sur son blog et sur facebook.

L'Auteur

Caroline Vermalle

Après des études de cinéma, Caroline Vermalle a travaillé à Londres pour la BBC, où elle a écrit et produit des documentaires. En 2009, elle a publié son premier roman, L’Avant-Dernière Chance (Calmann-Lévy, Le Livre de Poche), qui a été récompensé par le Prix Nouveau Talent 2009 et le Prix Chronos 2010. Après avoir fait un tour du monde en 2012, elle s’est installée avec sa famille en Vendée, juste en face de l’Île-D’yeu, qui lui a inspiré L’Île des beaux lendemains (Belfond, Pocket). Après Sixtine (Black Moon), un thriller pour la jeunesse paru en 2013, Caroline Vermalle publie son 3ème roman en mars 2014, Une collection de trésors minuscules (Belfond).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *